• Détails

    Oz (Autre-Monde tome 5),  de Maxime Chattam
    Editions Albin Michel , 416 pages, 20€

    Résumé

    La guerre avec les Cyniks terminée, les Pans se croyaient enfin en sécurité. Mais Entropia se rapproche inexorablement et rien ne semble pouvoir arrêter sa course dévastatrice. Rien, sauf peut-être la réunion des Coeurs de la Terre.
    Pour l'Alliance des Trois, c'est la mission de la dernière chance.
    Objectif : l'Europe, dont on est sans nouvelles.
    Mais que reste-t-il, là-bas, de l'ancien monde ?
    Le sort d'Autre-Monde est en jeu...

    Avis

    Entropia, cette grande tempête transportant avec elle des créatures effroyables et un brouillard parcouru d'éclairs, se dirige à vive allure sur Eden, le petit paradis des Pans. Pour nos adolescents, et notamment notre Alliance des Trois, Matt, Tobias et Ambre, qui porte en son sein le Coeur de la Terre, seule l'énergie pure de la fusion des trois Coeurs pourrait stopper Entropia et son maitre, Ggl. Mais pour cela, une expédition lointaine et risquée, s'impose : traverser l'océan pour rejoindre l'Europe, et notamment la France. Mais à quoi ressemble désormais cette terre ? Les adultes sont-ils des Cyniks, les ennemis des Pans, ou des Maturs, qui sont capables de vivre en paix avec les enfants ? Et surtout, Ambre survivra t-elle à l'absorption de tant d'énergie ?

    Comme toujours, je retrouve la plume fantastique de Maxime Chattam, qui nous conte un peu plus les vies de nos trois accolytes. Et quel bonheur de replonger dans l'Autre-Monde, de continuer à explorer ses terres et ses étrangetés, d'en découvrir ses merveilles et ses dangers. Encore une fois, le voyage fut intense et émouvant, à la hauteur de mes espérances de fan de cette saga.

    Après la première trilogie qui posait les fondations d'Autre-Monde, de ce nouvel univers, et des personnes qui le peuplent désormais, c'est un réel plaisir de partir en exploration, tels les grands découvreurs des siècles plus tôt. Nous voguons vers l'Europe et ses nouveaux mystères, sa hiérarchie, ses régles.
    Mais avant cela, nous prenons place à bord du Vaisseau-Vie, ce bateau gigantesque qui ménera nos adolescents vers de nouvelles contrées. Rien qu'à la lecture, l'émerveillement vous envahit de lire la description de ce chef d'oeuvre de l'artisanat. En encore, je pense que mon imagination n'a pas encore vu suffisamment grand ! Il en a fallu du travail je pense pour mettre en place de telles idées folles ! Oui je le reconnais, j'ai été scotchée par ce vaisseau, construit des mains de ces enfants, comme si j'étais moi-même sur la plage, les deux pieds dans le sable, aux côtés des Pans.
    Mais Autre-Monde ne serait pas Autre-Monde sans son lot de complots, d'aventures, de dangers. Nous retrouvons notamment d'anciens ennemis, avec plus ou moins de joie...
    J'ai particulièrement aimé un passage, lors du voyage, qui nous permet d'en savoir plus sur Entropia, sa constitution, sa substance. Ce moment du livre m'a fait réfléchir sur ce que nous sommes aujourd'hui, et sur ce que notre vie quotidienne fait subir à notre planète. Quelle angoisse de se dire que peut-être, un jour, Autre-Monde deviendra Notre-Monde...
    Le point le plus attendu de ce livre, c'est l'Europe. Et comme nous avons découvert les Etats-Unis, nous nous familiarisons avec de nouveaux mots, de nouveaux modes de vie. De nouvelles barbaries. Mais aussi de nouveaux Pans. L'auteur nous prouve encore son imagination sans fin, en nous amenant dans un monde identique par son paysage, mais différent dans son mode de vie.
    Plus je m'approchais de la fin, plus j'allais de surprise en surprise, rien ne se passant comme je l'avais imaginé. Les dernières pages m'ont laissée perdue, comme nos personnages. Voire même bouleversée...
    Et je me rends compte en écrivant ces mots que non, vraiment, je ne trouve rien de négatif à écrire sur ce tome. Je l'ai aimé de A à Z.

    Qui dit nouveau tome dit, nouveaux Pans et nouvelles altérations. On sent vraiment que l'auteur prend plaisir à créer ses petits êtres avec autant de détails que possible, pour leur donner une vraie vie, une vraie contenance. Et quelle solidarité qui unit chacun d'entre eux. Sentir qu'à tout moment, un adolescent serait prêt à donner sa vie pour un autre, est émouvant à souhait. Je n'arriverais pas, je pense, à donner mon coup de coeur personnage à l'un plutôt qu'à un autre. Je reste malgré tout très fan de nos chères boules de poils, Plume, Gus, Lady, et les autres, des modèles de fidélité à leurs maitres.

    Comme toujours, je ne pense pas être très objective quand je dois parler de Maxime Chattam. Pour ceux qui me suivent ou me connaissent, vous savez combien j'admire cet auteur. Il a cette capacité à me faire vivre chaque mot qu'il écrit, à me faire participer à chacune de ses histoires. A me faire me sentir Pan aux côtés des autres. Les émotions sont plus que présentes, et il n'hésite pas à bouleverser le lecteur, à ne pas aller dans son sens, pour le malmener comme il se doit, et lui rappeler que certes, ce n'est qu'une lecture, mais les émotions négatives sont aussi importantes que les émotions positives. Il faut parfois faire des sacrifices et oser secouer son lecteur pour rendre une histoire vivante et crédible. Et cela, Maxime Chattam ne l'oublie jamais.

    Autre-Monde peut se lire à tout âge, jeune (à partir de 13-14 ans) comme moins jeune, voire moins moins jeune (après chacun se met dans la catégorie qu'il veut !). Chacun le lira à sa manière, chacun l'interprétera à sa façon. Chacun y verra un message à en retirer.

    Merci à Babelio et à sa Masse Critique pour m'avoir permis de lire ce tome.

     


    votre commentaire
  • Détails

    Entropia (Autre-Monde Tome 4), de Maxime Chattam
    Editions Albin Michel, 400 pages, 20€

    Résumé

     Une muraille opaque de brouillard et ses cohortes de monstres avancent inexorablement vers Eden. 

    La Grande Tempête qui a balayé l'Amérique reviendrait-elle détruire la nouvelle civilisation que les Pans, les enfants mystérieusement épargnés par le cataclysme, tentent de créer ?
    Sauront-ils déjouer les complots du Buveur d'innocence ?
    L'Alliance des Trois pourra-t-elle s'opposer à la menace d'Entropia, royaume du chaos et de la mort ?
    Autre-Monde est loin d'avoir livré tous ses secrets...

    Avis 

    La Tempête a ravagé la Terre depuis quelques mois maintenant, et nous retrouvons Matt, Ambre et Tobias, l'Alliance des trois, suite à la grande guerre ayant amenée la paix parmi les peuples pans et matures. La vie s'organise paisiblement, chacun tentant d'apprivoiser son environnement et ses mystéres. Mais une nouvelle menace descend du Nord en ravageant tout sur son passage. Mais elle détient aussi, peut-être les réponses sur l'origine de la Grande Tempête. Faut-il miser sur la prudence ou sur l'avenir ?

    Je l'attendais ce nouveau tome d'Autre-Monde ! C'est très excitée que je suis allée l'acheter le jour de sa sortie. et une nouvelle fois, Monsieur Chattam ne m'a bien évidemment pas déçue ! Je pense que certains personnes vont peut-être regretter la présence d'un schéma assez proche de ce qu'il s'est passé dans la première trilogie. Je l'ai noté, mais cela ne m'a pas gênée. Pourquoi ? Parce que j'ai été frappée par l'évolution des personnages. Ils ont grandi et muri, et cela se ressent positivement sur toute l'histoire.
    J'ai beaucoup aimé Partir à la découverte des origines de la tempête, et découvrir ses nouveaux mystères. Jusque maintenant, l'aventure s'était limitée à une partie des Etats-Unis et nous partons enfin à la découverte du reste du monde. Et la fin nous promet encore d'autres voyages pour aller découvrir les conséquences de la tempête, ailleurs.
    C'est également avec plaisir que j'ai retrouvé le Buveur d'Innocence, cet être machiavélique aux vils plans amenant son lot de stress et de répugnance à l'histoire.
    Maxime Chattam nous promène de nouveau dans des décors à couper le souffle tout au long de ce livre et maitrise encore une fois le suspense avec brio.

    Quel bonheur de retrouver l'Alliance des trois. Je suis toujours très attachée à Matt, ce garçon si mature et réfléchi, à l'âme meurtri par son passé et ses parents. Mais également son amour démesuré pour Ambre, qui porte maintenant en elle un mystère immense qui augmente son amour et son désir pour Matt. Leur couple est touchant et pur. Il laisse rêveur.
    Et j'ai toujours une pensée émue pour les chiens, dont Plume qui a ma préférence. Ils sont les crétures les plus attendrissantes créées dans cet univers. Leur intelligence et leur sens du sacrifice amène une bouffée de chaleur au fil des pages.

    Encore une fois, je ne saurais que vous dire de la plume de Maxime Chattam. L'univers d'Autre-Monde, il le maitrise à la perfection. Tout est précis et si fluide. Je ne lis pas, je vois une histoire défiler devant mes yeux. Les personnages, bien que nombreux, sont tous développés avec minutie et tendresse. Je ne vais pas m'étaler, je ne suis pas très impartiale quand il s'agit de cet auteur !

    Je recommande vivement de plonger dans l'univers d'Autre-Monde à tous les amateurs de fantastique, jeunes et moins jeunes.


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique